Vue panoramique de Lyon
DSC07381
DSC07406
169265609
DSC07397
DSC07440
DSC07417
128040565
544435447 Lyon
154771747
140495242
126923496
88973479
126923537
DSC07385
544435435 Lyon

Un week-end aux alentours de
Lyon

Entre gastronomie et soieries, Lyon s'est forgée une réputation de gastronome raffinée mais c'est aussi une mosaïque de quartiers, classés au Patrimoine Mondial de l'Unesco, qui permettent de voyager de l'Antiquité au XXIème siècle en passant par le Moyen Âge, la Renaissance et le XIXème siècle. Un périple envoûtant qui n'a d'égal que la chaleur de l'accueil des Lyonnais. Pour aborder Lyon quand on y a jamais mis les pieds, l'idéal est de prendre le bus à impériale l'Open Tour Lyon - Lyon le grand Tour pour repérer les principaux quartiers de cette ville située à mi-chemin entre mer et montagne, surplombée de deux collines (Fourvière et la Croix-Rousse) et traversée par deux cours d'eau (le Rhône et la Saône) qui confluent en son centre, la dotant au passage d'une presqu'île. C'est par cette dernière que vous pouvez commencer ensuite votre visite, à pied, car elle vous plonge directement au cœur de la cité, dans un quartier très animé et commerçant dont le centre, la rue Mercière, était déjà au Moyen Âge et sous la Renaissance un secteur marchand. Ses petites rues et ses traboules , des passages étroits typiques de Lyon qui permettent de passer d'une rue à l'autre par les cours des maisons, contrastent avec les grandes percées effectuées sous Napoléon III, comme la rue de la République, devenue l'un des axes piétonniers les plus longs d'Europe. Elle concentre banques, boutiques, grands magasins, cinémas, cafés, restaurants. et le bel Opéra, néo-classique, National de Lyon. Il fait partie avec l'hôtel Lacroix-Laval, qui abrite le Musée des Tissus , le Palais de la bourse, l'hôtel de la Couronne, superbe édifice Renaissance qui sert d'écrin au plus important Musée Français de l'Imprimerie, l'Hôtel de Ville et le Théâtre des Célestins, avec sa belle salle à l'italienne, des monuments qui symbolisent la richesse flamboyante de Lyon au XIXème siècle. Un arrêt dans un véritable bouchon lyonnais s'impose pour reprendre des forces, mais attention aux portions qui sont toujours très généreuses, et goûtez aux spécialités locales : tablier de sapeur, quenelles, cervelle de canut. arrosées d'un verre de Beaujolais ou de Côtes-du-Rhône. Ainsi repus, vous pouvez changer de décor et partir découvrir le Vieux-Lyon, où Moyen Âge et Renaissance s'entremêlent et communiquent par tout un réseau de traboules, en partant de la cathédrale Saint-Jean, qui possède une horloge astronomique remarquable et une très belle rosace centrale. Plusieurs autres bâtiments méritent qu'on s'y arrête : la maison du Chamarier, percepteur des taxes lors des foires, qui devint par la suite résidence de la Marquise de Sévigné, la maison Thomassin avec sa façade gothique du XVème siècle, arborant les blasons du dauphin, du roi Charles VIII et de la duchesse Anne de Bretagne, le magnifique hôtel de Gadagne, qui renferme le musée d'histoire de la ville, la Tour Rose et ses jardins suspendus. Les deux collines qui encadrent Lyon vous entraînent dans des atmosphères encore très différentes. Celle de Fourvière, dont la basilique qui offre une vue panoramique sur les toits de la ville et la presqu'île vous plongent dans l'Antiquité avec un théâtre antique, considéré comme le plus ancien de Gaule, qui pouvait accueillir 10 000 spectateurs et un odéon gallo-romain dont la juxtaposition est unique dans le monde antique, des thermes et des mausolées romains, et la crypte des premiers martyrs chrétiens, en 177. En face, la Croix-Rousse raconte une autre histoire, celle de la soie, que l'on suit le long de ses rues pentues qui se transforment par endroit en escalier. Des passages nord-sud dans le sens de la pente, les fameuses traboules, sont crées pour faciliter la circulation des piétons. Les Canuts (ouvriers de la soie) occupaient des immeubles conçus pour eux et dimensionnés pour contenir les imposants métiers à bras. Au 7 place Colbert, la cour des Voraces, haut-lieu des révoltes de canuts, est particulièrement remarquable avec son spectaculaire escalier de conception très moderne. Alors bien sûr, il y a encore bien d'autres choses à faire et à voir à Lyon, les Halles de Lyon - Paul Bocuse , où les couleurs et les senteurs enivrantes des beaux produits de la région vous mettent l'eau à la bouche, les réalisations de Tony Garnier, les croisières fluviales , le magnifique Parc de la Tête d'Or . mais il est impossible de tout voir en un seul voyage même en suivant les passionnantes visites guidées de l'Office du Tourisme qui déchiffrent pour vous les mystères de la ville. C'est pourquoi celle-ci est dangereuse, quand vous y venez une fois, vous ne songez plus qu'à y revenir !

Retouvez les hébergements sélectionnés aux alentours

à partir de
125 €
à partir de
165 €
L’Ermitage Hôtel

ST CYR AU MONT D'OR, RHONE

La Source dorée

ST PIERRE LA PALUD, RHONE

à partir de
226 €
à partir de
120 €
Domaine de Clairefontaine

CHONAS L'AMBALLAN, ISERE