Port de Dieppe avec l'église Notre-Dame en arrière-plan
175160281
160434572
175160284
Decaux. Bois des Moutiers (8)
160434562

Un week-end aux alentours de
Dieppe

On ne sait pas toujours comment l'aborder cette ville normande. Par ses falaises crayeuses ? Si solides en apparence, si fragiles en vérité. Sa forteresse ? D'où les soldats repoussèrent les Anglais, faisant presque oublier la défaite d'Azincourt. Les célébrités qu'elle vit naître ? Comme Jehan Ango, formidable armateur de François 1er ou Louis de Broglie prix Nobel de Physique. Par ses ponts ? Le Colbert, ce pont 'à la Eiffel' qui tourne et coupe le quartier du Pollet en deux. Et le pont Ango, encore un pont tournant lors de son érection en 1881, qui devint pont levis lorsqu'il fut reconstruit après guerre. Par son port ? Qui se partage entre la pêche et le commerce, le tourisme avec ses navettes transmanche et la plaisance. Parlons-en du tourisme ; plus proche plage de Paris , Dieppe fut, il y a quelque 200 ans dit-on, la toute première cité balnéaire de France. Elle en a en tout cas conservé sa belle promenade aux parfums d'embruns. À défaut de s'y baigner, car l'eau est réputée froide. Mais pas pour les locaux qui se frottent volontiers à sa vigoureuse piqûre. Et sa lumière alors ? Qui impressionna nombre d'impressionnistes, de Pissaro à Renoir, de Boudin à Monet.. Et le patrimoine architectural ? Bien pauvre, ricanent ses détracteurs : et il vrai que les ravages de la seconde guerre mondiale ne l'ont pas épargné : casino, hôtels et villas prestigieuses ne sont plus. Quelques églises, comme Saint-Rémy et son style Renaissance, Saint-Jacques et son style gothique flamboyant, le théâtre à l'Italienne qui affirme son style Rocaille ou encore ses tourelles, seuls vestiges des sept portes d'accès à la ville. Elles abritent aujourd'hui le siège de l'association qui gère le festival international du cerf-volant. Car il y a aussi les événement festifs ! Celui-ci invite une quarantaine de pays à participer tous les deux ans (années paires), une manifestation gratuite, et haute en couleurs. Quant aux fans de nautisme, rendez-vous pour la dernière étape de la Solitaire du Figaro : c'est à Dieppe et pas ailleurs.

Retouvez les hébergements sélectionnés aux alentours

à partir de
160 €
Manoir de Graincourt

DERCHIGNY, SEINE-MARITIME

Clos Masure

BELMESNIL, SEINE-MARITIME

à partir de
95 €
Château-Domaine de La Motte

ST QUENTIN LA MOTTE CROIX AU BAILLY, SOMME

Auberge du Val au Cesne

CROIX MARE, SEINE-MARITIME

à partir de
119 €
Château de BEHEN

BEHEN, SOMME