Christian Bousquet S14.jpg

Un week-end aux alentours de
Sauveterre-de-Rouergue

Avec ses maisons du XIIIème siècle superbement préservées, Sauveterre-de-Rouergue vous invite à un voyage au cœur du Moyen Âge au cours duquel vous rencontrerez des artisans d'art bien actuels qui perpétuent un savoir-faire ancestral avec talent, mais aussi de jeunes talents de la scène musicale et un restaurant étoilé. Rencontre au sommet du bon goût. L'Histoire et les Puissants l'ayant contrainte à se restreindre à un territoire minuscule, réduit aux murs de sa bastide (soit à un rectangle de 225 mètres par 175 mètres), Sauveterre-de-Rouergue a soigné avec amour, malgré les épidémies et les famines dues aux guerres et entretenues par la promiscuité, le moindre de ses recoins pour devenir l'un des deux plus beaux villages du Rouergue, l'autre étant Belcastel. Cette belle constance a permis à cette courageuse petite cité de conserver merveilleusement les restes de ses remparts, détruits au XIXème siècle pour lui donner un peu d'oxygène, une partie de ses douves, deux belles portes et, surtout, ses belles maisons à pans de bois. Sauveterre-de-Rouerge est traversée par 4 rues longitudinales parallèles, larges de 6 mètres, coupées par des rues de traverse de 4 mètres, délimitant ainsi 9 îlots, divisés en ruelles appelées carrieyons, dont l'ensemble forme ainsi un orthogone, imparfait (les rues ne sont pas toutes complètement rectilignes) dont le centre est la place Principale, véritable clé de voûte de la cité. Bordée de « gitats » (XIVème et XVème siècle), galerie couverte formée par la saillie des maisons patriciennes, commerces ou habitations le plus souvent en pierres, qui permettent d'abriter les promeneurs, cette place, ornée en son centre d'un puits et d'une croix en fer forgé (1782), a depuis toujours pour vocation d'accueillir les foires, médiévales autrefois, aux multiples facettes, aujourd'hui. Les vendredis soirs d'été, les étals chargés de produits locaux (foie gras, saucisses, aligot, fromages, charcuteries, vins…) du marché nocturne de Sauveterre-de-Rouergue fleurissent tout autour des arcades, avec, pour assurer le spectacle, déjà gourmand, des musiciens et des danseurs en costumes locaux. Octobre n'est pas en reste avec la traditionnelle et gourmande fête de la Châtaigne et le festival Roots'Ergue, qui rassemble tous les amateurs de Reggae et de musiques du monde. Et ce n'est qu'un bref aperçu de la vitalité et inventivité de cette vieille dame qui compte bien profiter pleinement des siècles à venir en s'amusant. Pour autant, la bastide n'a pas coupé avec ses traditions ancestrales. Son ancien couvent et le presbytère, rénovés, accueillent des expositions et des stages de créations artistiques animés par des artisans du territoire. Une démarche qui a permis d'accueillir de nouveaux artistes, complémentaires à ceux des artisans d'art de Sauveterre-de Rouergue installés de longue date. Enfoncez-vous dans ses rues pour admirer les maisons à pans de bois et toit de lauze, leurs beaux encorbellements, les ponts suspendus et la collégiale Saint-Christophe, dont le clocher est l'élément le plus ancien de la cité, et qui abrite un magnifique mobilier (XVIème, XVIIème et XIIIème). Si vous suivez une rue principale jusqu'au bout, vous arriverez à l'hortalica, jardins municipaux dont chaque famille avait reçu une parcelle à l'origine et, par-delà, toutes les autres beautés de l'Aveyron vous attendent.

Une erreur est survenue. Erreur: Voir aussi - Aux alentours est actuellement indisponible.