Vézelay - VEZELAY
Vézelay
186349129
128266795
Copyright S.Wahl_Vézelay (32)
128266792.jpg

Un week-end aux alentours de
Vézelay

Ressentir, par soi-même, la spiritualité qui se dégage des lieux. Imaginer, avec ses propres références, le sens des innombrables détails décoratifs. Rester, le temps que l'on veut, pour se ravir les pupilles, devant ce qui éblouit. La Basilique Sainte-Marie-Madeleine-de-Vézelay peut se découvrir seul ; peut-être même est-ce préférable la toute première fois que l'on y vient ? Ainsi perçoit-on, pleinement, parce que l'on est vierge de tout a priori ou attentes, son ineffable atmosphère. Une fois que l'on s'est délecté d'elle, vient le moment où l'on peut vouloir délaisser ses sens pour la connaissance ! Histoire, architecture, ornementation. sont si riches, que suivre une visite guidée n'est pas dénué d'intérêt. Et l'offre en ce sens est dense... Une autre possibilité existe : se rendre dans la cave voûtée de la Maison du visiteur située au cœur du village. Le principe de ses animateurs : rendre la basilique transparente aux yeux des touristes, et ce, de manière vivante. Un défi relevé grâce aux projections d'images, à une maquette lumineuse, à un très visuel plan de la basilique, à des moulages de chapiteaux mis à hauteur d'yeux, à un film pour le moins esthétique. Cette découverte, il faut se le rappeler, c'est un privilège de pouvoir la mener : si aujourd'hui, ce monument est classé par l'Unesco, il a bien failli disparaître. L'histoire chaotique du monument débuta vraiment au XIe siècle avec le dépôt des reliques de Marie-Madeleine dans le monastère bâti sur la colline. Les pèlerins affluèrent, mais jusqu'en 1279 seulement, quand on localisa officiellement les vraies reliques de la sainte. en Provence ! Après la Guerre de Cent ans, les guerres de religion, la mise à sac par les Huguenots, la Révolution. l'église ne pouvait que disparaître, ou renaître. Mérimée et Viollet-le-Duc, tout jeunes encore, choisirent : en 1859, elle arborait son style roman bourguignon d'origine, et en 1870, abritait de nouvelles reliques de la sainte. Ça n'est pas le seul, loin s'en faut, trésor de cette basilique. Les passionnés de pierre sculptée ne peuvent qu'être comblés : dès le narthex, une sorte de pré-nef, décors et personnages se déploient sur le Grand tympan, d'une surface de 9 mètres de large et 5 de haut ! Ensuite, ce sont des dizaines et dizaines de chapiteaux historiés qui charment l'œil : ils forment à eux tous, une fabuleuse bande-dessinée minérale en 3D, qui raconte la Bible. Peut-être, au rythme des prières chantées à quatre voix par moines et moniales lors des offices, les verrez-vous s'animer ? Pour vous reposer de toutes ces découvertes et émotions, passez derrière la basilique : au-delà des arcs-boutants tout en élancement, vous pourrez admirer, du haut du rempart, les collines alentours, puis vous prélasser sur l'herbe. Ensuite, visite du village ! Avec les deux balades téléchargeables sur smartphone, vous saurez tout du passé de la petite cité et de ses aspects méconnus. Dans les ruelles, observez. là des traces d'ouvertures, aujourd'hui murées ou dénaturées, mais encore décorées d'accolades ou d'arche ; ici, des modillons et masques altérés par le temps, mais encore expressifs. Dans l'une des belles maisons du village, celle ayant appartenu à l'écrivain Romain Rolland, se trouve aujourd'hui le Musée Zervos. Vous n'en reviendrez pas de voir, là, des œuvres de Picasso, Léger, Miro, Kandinsky, Giacometti, Calder côtoyer des pièces archéologiques ! L'autre musée à visiter, c'est le musée de l'œuvre Viollet-Le-Duc : là, dans un ancien dortoir de moines, sont exposées les sculptures médiévales que l'architecte déposa lors de sa restauration de la basilique. ici, s'est immiscé un peu de sa pénétrante atmosphère ! Peut-être la ressentirez-vous encore en savourant les vins de Vézelay et de la région ? Au pied de la colline, le Domaine Camu propose des dégustations. Ou alors, ce seront les senteurs des bougies du Cirier de Vézelay, aux formes de fruits très réalistes, qui vous maintiendront sous le charme ? Ou peut-être encore, l'ambiance de la librairie « L'âme enchantée » qui promeut belles lettres, calligraphie et enluminure dans un ancien estaminet, vous gardera dans cette sérénité des plus appréciables ?

Retouvez les hébergements sélectionnés aux alentours