Façades de maisons colorées, place de la Réunion.

Un week-end aux alentours de
Mulhouse

Si l'on vous dit Mulhouse ? Sans réfléchir, vous vous écriez : 'industrie' ! Et c'est effectivement de son étonnant passé de cité industrielle qu'elle tire une grande partie de sa diversité architecturale notamment.   C'est sans compter ses bâtiments inscrits ou classés au titre des monument historiques :  l'ancien Hôtel de Ville dont Montaigne vantait la beauté, les hôtels particuliers comme la majestueuse maison Loewenfels, la tour du Bollwerk, rescapée du système défensif de la ville ou le temple Saint-Etienne bien sûr.   Et que dire du patrimoine plus récent, comme le DMC, la filature géante - en tout cas ce qu'il en reste - tout en briques ; la cité ouvrière , bourrée de charme, avec ses carrés mulhousiens, respiration potagère en cœur de ville. Et le monumental bâtiment annulaire érigé dans les années 1950 qui vous accueille et vous cueille presque au sortir de la gare ; tous ces sites, et bien d'autres encore : cela vaut bien le label « Ville d'art et d'histoire » que Mulhouse obtint en 2008, non?  Alors oui, Mulhouse est une ville qui se découvre le nez au vent, par hasard même, pour multiplier les surprises et les émotions. Mais c'est aussi une ville dont il faut programmer la visite côté musée. Parce qu'il y aura forcément un choix à faire, à moins d'y séjourner un moment : entre la cité de l'automobile et sa fabuleuse collection Schlumpf ; celle du train, gigantesque, forcément ; le musée de l'impression sur étoffes, celui, moins connu et néanmoins curieux du papier peint..  Férus d'art ? Là encore, si le temps vous est compté, le choix risque d'être drastique ! Au-delà du musée des Beaux-Arts ou du centre d'art contemporain de la Kunsthalle Mulhouse , il faut désormais compter avec le Séchoir, collectif d'artistes locaux qui vient questionner, à travers 1800 m² l'art en mouvement : lieu d'expo et de résidence, lieu de création et d'expérimentation.  Et au fait, les gros clous rouges qui parsèment le centre ville ? C'est aussi de l'art ? Non, c'est juste un fil conducteur, long de 3,8 km  qui dessine une jolie promenade urbaine.

Retouvez les hébergements sélectionnés aux alentours