Dunkerque, Malo-les-Bains et Bray-Dunes - DUNKERQUE
532823669
Dunkerque - le textel
Ghesquiere_20120722_20-18-44_CDT_Nord dunkerque
Historic lightship at Bassin du Commerce-532823633
Port de Dunkerque
beach cabins at Malo-les-Bains beach - 532823623 (1)
164331224

Un week-end aux alentours de
Dunkerque, Malo-les-Bains et Bray-Dunes

Oui, on est bien dans le Nord, avec son cortège de nuages bas, ses difficultés et son carnaval , l'un des plus célèbres de France. Mais ne réduisez pas la ville du corsaire Jean Bart à ces poncifs ! Commencez par la prendre de haut, en grimpant au sommet du beffroi pour contempler l'échiquier de toits de tuiles et scruter la mer du nord. Cette ville, qui dès sa naissance se développe autour de son port - le troisième de France en terme de trafic à ce jour - assume un passé agité : tour à tour flamande, espagnole puis anglaise, elle s'accroche à la France depuis 1662. Place forte des siècles durant, elle fut détruite à 70% durant la Seconde Guerre mondiale ! Vaillamment reconstruite, fusionnant au passage avec la coquette Malo-les-Bains, yo-yo économique au tissu industriel fragilisé, Dunkerque noie ses difficultés dans les rugissements joyeux de son carnaval. Deux mois durant, dès la mi-janvier, ses bandes et ses chahuts colorent la ville de sa bonne humeur. Si les dunes sont l'une des premières fiertés de la ville qui invite ses visiteurs à les découvrir jusqu'à la frontière belge, on connaît moins l'offre culturelle de la cité, pourtant éclectique. Bien sûr il y a le musée Portuaire . Mais on peut aussi partir sur les traces architecturales du quartier Excentric, imaginé par François Reynaert dans les années 1930. On peut également opter pour un circuit des villas malouines, ces folies Art Nouveau voire Art Déco de bord de mer, construites dès 1870. Et après avoir visité la 'cathédrale', comme on l'appelle ici, cet ancien atelier de réparation de bateaux où s'est réfugié le FRAC , après avoir musardé au Laac pour rendre hommage à l'art (contemporain mais parfois abscons), on se promène dans ce quartier du Grand Large érigé sur la friche des chantiers navals. On n'oubliera pas d'aller à Bergues, qui avant d'être la star d'un film ('Bienvenue chez les Ch'tis'), était déjà cette jolie ville médiévale drapée dans ses remparts. Une fois repu d'art et d'histoire, on file vers la plage. Et là, comme les enfants, on saute dans les bâches, ces mares d'eau oubliées par la marée descendante !

Retouvez les hébergements sélectionnés aux alentours