Château-Chalon - CHATEAU CHALON
154774120
Christelle CRETIN (25)

Un week-end aux alentours de
Château-Chalon

Veillant sur ses vignes du haut de la falaise à laquelle il est agrippé, le village de Château-Chalon cultive l'art de vivre et des bonnes choses dans un décor ravissant qui lui a valu la distinction de Plus Beau Village de France. Du haut de son promontoire, la belle vigneronne semble inaccessible. Au bord du premier plateau jurassien et à l'entrée de la fameuse reculée de Baume-les-Messieurs, son site a accueilli autrefois un château, détruit par les forces d'Henri IV en 1595, dont les anciennes fortifications, dissimulées aujourd'hui sous la végétation, courraient de celui-ci au promontoire, et délimitent toujours le village, lui conférant un charme étrange, hors du temps. Sans doute en raison d'un mélange des genres des plus réussis. Alors que sa place forte et l'abbaye, auxquels elle doit son nom, ont disparu depuis longtemps, Château-Chalon a conservé une atmosphère médiévale qui ne correspond pas réellement à la réalité car les belles maisons de vignerons, pas très hautes, aux façades et aux bancs de pierre, qui bordent ses ruelles sinueuses et pavées, datent du XVIème au XVIIIème siècles. Mais leurs portes sculptées et voûtées, leurs toitures de lave grise ou de tuiles roses qui reflètent les couleurs du terroir semblent immuables et liées à jamais à cette terre dont de nombreux belvédères permettent en différents points du village d'admirer le magnifique paysage de vignes, de prairies verdoyantes parsemé de murets et d'abris de bergers. À l'aplomb de la falaise, l'abbaye aux dames (16 quartiers de noblesse étaient nécessaires pour y être admis), a contribué à la réputation et au développement de cette petite institution religieuse. Les plus titrées pouvaient en effet accéder à une habitation indépendante et l'on peut encore admirer, alors que tout le reste a été détruit à la Révolution, celle de la dernière abbesse, Madame de Stain, celle du confesseur avec son colombier, celle de l'intendant et quelques autres encore. La richesse de l'Abbaye a permis a de beaux ensembles architecturaux de voir le jour comme l'église Saint-Pierre, qui se caractérise par l'alliance de l'art roman et du premier art gothique. Sa visite vaut le détour pour ses surprenantes peintures murales, son riche mobilier et le fameux trésor des abbesses constitué d'argenterie, de statues, et de reliquaires provenant de l'ancienne église abbatiale détruite avec le reste des bâtiments. De l'autre côté de la rue, la Maison de la Haute Seille, installée dans une demeure typique du village, vous emmène dans une promenade ludique et passionnante de cette région. Par l'intermédiaire de maquettes interactives, de vidéos, de jeux, d'expositions. vous rentrez vraiment au cœur de ce Jura attachant dont la visite se termine dans une superbe cave voûtée où vous dégusterez le fameux vin jaune. Car aujourd'hui, la vraie richesse de Château-Chalon c'est cet or jaune à nul autre comparable dont le village est le berceau et en possède un AOC (Château-Chalon). Chaque premier week-end de février, la Percée du Vin Jaune , l'une des plus grandes fêtes viticoles de France, organisée en l'honneur de ce vin exceptionnel, se déroule dans un village viticole du Jura. En 2016, elle aura lieu à Lons-le-Saulnier (renseignements : www.vin-chateau-chalon.com et www.percee-du-vin-jaune.com), une jolie occasion pour venir visiter Château-Chalon.

Retouvez les hébergements sélectionnés aux alentours

La Grange à Nicolas

BAUME LES MESSIEURS, JURA

La Ferme de Marie-Eugénie

BRUAILLES, SAONE-ET-LOIRE

à partir de
85 €
À l'ombre du château

NANS SOUS STE ANNE, DOUBS